L’audiovisuel est un vaste domaine. Etudier l’audiovisuel consiste à se former aux différents métiers de ce secteur enrichissant et en constante évolution. Les métiers de l’audiovisuel sont tournés vers le son, l’image, les médias en général, les techniques de montage, la production, la réalisation, l’écriture, etc. L’analyse d’images fait partie intégrante des éléments étudiés dans le cadre d’une formation en audiovisuel. L’image est un élément essentiel de cet univers riche et varié.

Qu’est-ce que l’analyse d’une image ?

Il est essentiel de savoir ce qu’est l’analyse d’images avant d’aller plus loin. L’analyse d’une image consiste simplement à reconnaître et à expliquer le contenu même d’une image. L’analyse se fait de manière précise et minutieuse car une image contient de nombreuses informations. Il est essentiel d’avoir des connaissances suffisantes et un langage adapté pour pouvoir expliquer, analyser et interpréter une image de manière juste.

Candidature

Pourquoi faire l’analyse d’images ?

Pour comprendre à quoi sert l’analyse d’images, il est intéressant de comprendre pourquoi passer par cette analyse. Chaque image, peu importe son type, a un message à faire passer. Ce message peut être de différents ordres et peut vouloir communiquer un message, convaincre le public, mettre en valeur un élément, persuader, critiquer, etc. Toutes les images ont quelque chose à apprendre au spectateur.

À quoi sert l’analyse d’une image ?

Sachant pourquoi il intéressant de faire une analyse d’images, son utilité découle de cette raison. Analyser une image permet de décrypter le message qu’elle renvoie et comprendre quels éléments et quelles techniques sont choisis pour transmettre le message souhaité.

La structure d’une analyse d’images

L’analyse d’images est un long travail qui nécessite une certaine organisation. Celle-ci est indispensable pour une élaboration de l’analyse claire et concise. Pour cela, il est important d’établir un plan. Celui-ci permet de suivre un fil conducteur et d’avancer de manière précise dans l’analyse sans oublier aucun élément. On peut organiser l’analyse d’image en trois parties distinctes :

  • La description objective
  • La mise en contexte
  • L’interprétation et la critique

Ces trois phases constituent l’analyse intégrale d’une image. Certaines de ces étapes comprennent elles-mêmes différentes étapes à suivre afin d’élaborer une analyse riche et complète.

Où apprendre à faire une analyse d’images ?

Pour apprendre à faire l’analyse d’une image, il est indispensable de suivre une formation adaptée. Différents parcours d’études permettent de pratiquer l’analyse d’images et permettent aux étudiants d’acquérir des connaissances et des compétences spécifiques. Les études en audiovisuel, en cinéma et en photographie permettent d’accéder à ce type de cours. Le traitement des images et leur analyse est un cours indispensable dans ce type de parcours de formation car l’image est la base même de ces différents domaines. L’analyse d’images est un cours accessible dans des centres de formation tel que nos écoles Ynov proposant une formation en audiovisuel.

Comment décrire une image ?

Il existe une méthode précise pour décrire correctement et justement une image. L’utilisation d’un vocabulaire spécifique est obligatoire pour la description et l’explication d’une image. Cette méthode se découpe en plusieurs étapes.

Avant toute chose, il est important de prendre le temps d’observer l’image. Cela peut être l’occasion d’écrire les premières impressions et de mettre par écrit les idées et les éléments pertinents qui ressortent. C’est également l’occasion d’entourer, de souligner ou de prendre des notes directement sur l’image avant de démarrer la description en détails.

L’identification de l’image

Après cette phase d’observation, l’étape suivante est d’identifier l’image que l’on souhaite analyser. Pour pouvoir réaliser cette identification, il est essentiel de répondre à une série de questions telles que :

  • Qui est l’auteur de l’image ?
  • Quel est son titre ?
  • Quelle est la date de création ou de publication ?
  • Concernant sa publication : où a-t-elle été publiée ? (Dans quel pays ?)
  • Quel est le support de publication ? (Journal, livre, magazine, galerie d’art, média numérique etc.).
  • Quelle est sa nature ? S’agit-il d’une photo ? D’un dessin ? D’une œuvre d’art ? D’une peinture ? D’une gravure ? D’un collage ?
  • Quel est le format utilisé ?
  • De quel type d’image s’agit-il ? D’une photographie historique, d’actualités, documentaire, etc., d’une affiche publicitaire ou culturelle ou encore politique, d’un dessin de presse, de bande dessinée ou de carte postale, etc. ?
  • S’agit-il de l’image originale ? A-t-elle été recadrée, modifiée ou retravaillée à l’aide d’un logiciel adapté ?
  • Que représente l’image ? Représente-elle des personnages ? Si oui, sont-ils connus, inconnus ? Représente-elle un paysage ? Des symboles, des animaux, des objets, une scène, etc. ?
  • Quelle est la thématique de l’image ? Est-elle à caractère politique, publicitaire, religieux, historique, etc. ?

Tous ces éléments permettent d’avoir un grand nombre d’informations utiles pour son interprétation. Ceux-ci permettent de décrire l’image de manière concise et ainsi d’avoir une base solide pour la poursuite de l’analyse.

Faire une analyse brève et formelle de l’image

L’analyse formelle de l’image consiste à décrire de manière objective ce que l’on voit. Il n’est pas encore question de décrire le contexte ou de parler d’interprétation. Il s’agit simplement de décrire et d’analyser les différents éléments visibles sur l’image en fonction de différents éléments :

  • Format : Définir le type de format entre portrait ou paysage et déterminer les dimensions.
  • Cadrage : Quel élément est mis en évidence ? Le résultat est-il harmonieux ?
  • Plans : Quels plans sont utilisés : plan d’ensemble, plan américain, plan rapproché, gros plan, etc.
  • Prises de vue : Quelle est ou quelles sont les prises de vue choisies : plongées, contre plongées, etc.
  • Espace : Que voit-on au premier plan, au second plan et à l’arrière-plan ? Quelle profondeur et quel volume sont utilisés pour la représentation des différents éléments ? Cela se traduit par des éléments disposés à des plans différents, mais aussi à des effets comme la netteté d’un élément et le floutage d’un autre, ou encore sur la différence de taille des différents éléments.
  • Composition : Que voit-on ? Qu’est-ce qui attire notre attention et grâce à quoi ? Comment les éléments sont-ils organisés ? Cette organisation permet de déterminer quel chemin suit les yeux du spectateur et grâce à quoi.
  • Description des éléments : s’il s’agit de personnages, parlent-ils entre eux ? Quels sont les objets représentés ? Quel paysage est choisi ? Les animaux sont-ils en action ? Etc.
  • Lumière : Décrire les contrastes, jeux de lumière, ombres, etc.
  • Couleurs : S’agit-il de couleurs vives, pastels, sombres, noir et blanc, etc.
  • Textes et leur typographie : Quelle typographie est choisie ? Quelle place occupe le texte sur l’image ?
  • Retouches : L’image a-t-elle été retravaillée ? Il s’agit ici de déterminer si oui ou non un logiciel a été utilisé pour améliorer le rendu final de l’image.

Ces différents éléments permettent de faire un traitement de l’image de manière objective et formelle. L’idéal pour cette étape est d’élaborer une grille d’analyse afin de regrouper tous les éléments en un seul document. À cette étape de l’analyse, il est important d’établir une description objective sans interprétation ni opinion personnelle.

Comment analyser le contexte d’une image ?

La mise en contexte est l’étape qui suit sa description. Toute image est une représentation visuelle d’un évènement, d’une personne, d’un décor, ou encore d’une opinion. Pour comprendre une image et détecter le but de l’auteur, il est essentiel de la mettre en contexte. Pour cela il est nécessaire d’analyser divers éléments.

L’auteur

Connaître l’auteur de l’image permet en partie d’en savoir plus sur le contexte de l’image. Cette dernière a-t-elle un rapport direct avec l’histoire personnelle de l’auteur ? Ou avec son histoire professionnelle ? Quelle est l’époque de l’auteur et quel est son origine ? Dans quel pays vit-il et quel en est le contexte historique, politique, etc. ?

Le contexte artistique

L’idée est de déterminer comment et où se situe l’image. Celle-ci s’inscrit-elle dans un mouvement artistique ? Si oui, quel est ce mouvement ? Utilise-t-elle une technique particulière ? Comment cette technique est-elle utilisée ? Ces différents éléments sont essentiels pour déterminer l’aspect artistique et technique de l’image.

Le support de publication 

Pour remettre en contexte l’image, il est important de resituer son support de publication. S’agit-il d’un journal, d’un média numérique ? D’un partage d’un particulier sur un média social ? Une fois ce point déterminé, il est intéressant de déterminer son orientation (orientation religieuse, politique, sociale, etc.).

Le contexte global

Il s’agit ici de décrire le contexte global de l’image. Cela peut concerner le contexte historique, politique, culturel et social. Pour déterminer ce contexte, il est essentiel de situer l’image de manière temporelle : en quelle période et à quelle date a été réalisée l’image. Il peut s’agir alors d’une période de guerre, de crise, de mouvement politique, de rassemblement religieux, etc. Cet élément permet donc d’identifier le contexte global qui permettra de mieux interpréter l’image par la suite.

Comment interpréter une image ?

Grâce aux différents éléments définis précédemment, il est possible en dernier lieu d’effectuer une interprétation et une critique de l’image. Cela permet de lui donner du sens et d’expliquer l’objectif et le but de celle-ci. L’interprétation et la critique incluent également le fait de donner son opinion personnelle. Pour savoir comment établir une interprétation, il faut poser un certain nombre de question.

La fonction

Première chose à analyser : la fonction de l’image. Quel est son objectif ? S’agit-il de raconter une histoire, de convaincre le spectateur, de le séduire ou encore de dénoncer un fait ou un événement ? Le fait de déterminer sa fonction permet de comprendre davantage l’objectif de l’image. Une fois la fonction définie, il est essentiel d’expliquer ce que l’image raconte, en quoi elle convainc, persuade, séduit ou encore critique quelque chose. Comment notre perception nous permet de déceler sa fonction ? Grâce à quels éléments ?

La cible

Il est important de savoir à qui s’adresse l’image. La cible peut être connue mais parfois elle doit être devinée. Dans la majorité des cas, il existe une cible pour chaque image. Il faut alors déterminer cette cible et expliquer comment l’image s’adresse à sa cible et pourquoi s’adresse-t-elle de cette manière. S’il s’agit d’une publicité, déterminer la cible est plus facile car généralement le message est clairement donné et l’image représentée est suffisamment travaillée pour parfaitement s’adresser à sa cible.

La symbolique

La symbolique d’une image est le fait de définir ce qu’elle représente pour nous. Quel symbole représente-t-elle et de quelle manière nous parle-t-elle ? Il s’agit d’exprimer les sentiments et les émotions ressentis à la vue de cette image et également de déterminer ce qu’elle représente de manière générale. Il s’agit donc de la perception faite de l’image par le récepteur et plus largement de déterminer le message global que souhaite transmettre l’image.

La légende

Toutes les images ne comportent pas de légendes. Cependant, lorsque celle-ci est présente, il est intéressant de l’analyser également. Quel message transmet-elle ? Décrit-elle l’image représentée ? Quel est le registre utilisé ? Ces questions permettent de déterminer sa fonction et ainsi d’analyser et d’interpréter les raisons de sa présence.

La critique d’une image

Après avoir fait une interprétation en détail de l’image, se pose la critique. Il s’agit ici de l’opinion personnelle du spectateur. On peut parler de déduction. En effet, à partir de tous les éléments déterminés auparavant, le récepteur peut exprimer son avis sur le message que transmet l’image. Déduire le message transmis et apporter sa propre critique permet de compléter l’analyse avec une approche personnelle qui demeure propre à chacun.

Les logiciels d’analyse d’images

L’analyse d’images peut être automatisée dans le cas où l’image existe sous forme numérique. Dans ce cas, des logiciels d’analyse spécifique existent et permettent une analyse automatique. Ces logiciels sont nombreux et permettent une analyse poussée. Ils peuvent être utilisés dans des domaines très divers tel que le domaine militaire, la biologie et la médecine mais également dans le domaine de l’art et du graphisme. Ces logiciels d’analyse traitent tous les points d’ordre technique et permettent un gain de temps considérable sur la partie d’analyse technique (dimensions, volume, espace, cadrage, format, etc.).

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. en savoir plus