Game designer

métier de game designer

Formation 3D Animation & Jeux vidéo

métier de game designer

Présentation du métier de Game Designer

En partant sur une traduction littérale, le Game Designer est à l’origine de l’expérience de jeu, ce qu’on appelle Game Play. Il anticipe, ajuste et développe les comportements et les différents scénarios que le joueur peut mettre en place en choisissant tel ou tel parcours.

Les principales missions

Le Game Designer a des missions assez variées autour du jeu vidéo. Avant toute conception et de mise en place, il doit rédiger un cahier des charges assez précis. Une fois ce cahier terminé, il faut définir des règles de jeu pour que la collaboration entre le Game Designer et le scénariste se déroule dans les meilleures conditions.

Une fois ces étapes réalisées et les scénarios identifiés, il doit créer un environnement de jeu pour que les différentes possibilités puissent s’adapter et identifier ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Une fois que toutes ces étapes sont prêtes et validées, place aux niveaux et aux éléments moins “techniques”. L’avantage de travailler dans le monde du jeu vidéo c’est qu’en plus de créer des jeux vidéo, les équipes testent avant tout le monde pour faire les premiers retours. L’expérience du jeu est ainsi entière.

Les études pour devenir Game Designer

Les écoles d’Animation 2D,3D & Jeux Vidéo sont nombreuses pourtant peu d’entre elles permettent une réelle personnalisation. Dès le Bachelor, chez YNOV, vous avez accès à un réel environnement fait pour vous et par des professionnels pour que dès la 3e année le rythme s’accélère.

Si vous êtes de nature déterminée et curieuse alors l’un de nos Mastères est fait pour vous. Ils sont tous personnalisables en fonction de vos attentes et de vos envies. Que vous soyez en alternance ou pas, ces formations vous permettent de découvrir et de toucher de plus près le métier de vos rêves :

Les compétences à développer pour devenir Game Designer

Il n’y a pas de secret, il faut aimer les jeux vidéo pour exercer ce métier. Devenir Game Designer c’est être impliqué dans son travail et le prendre avec passion. Dynamise, motivation, concentration, heures supplémentaires, implication enfin bref c’est un métier de passion avant tout !

En plus de ses qualités et compétences personnelles, il doit maîtriser à la perfection tous les logiciels nécessaires à la production. Il se doit d’avoir des grandes notions de programmation ainsi qu’un niveau d’anglais irréprochable, être Game Designer c’est échanger avec de nombreuses personnes et certaines travaillant à l’étranger. Ce qui veut dire que la dernière compétence est celle du travail en équipe, indispensable !

Quel bac pour préparer le Bachelor en Animation 3D & Jeux Vidéo

Chez YNOV l’ambition est à l’image de la passion ! En choisissant de rejoindre une école d’Animation 2D, 3D & Jeux Vidéo c’est choisir de se donner les moyens de réussir et de réaliser ses rêves. Il y a quelques conditions à remplir :

  • Présentation de son dossier : permettre aux jurys de comprendre votre personnalité, votre motivation et votre sens de la curiosité
  • Convocation à un entretien de motivation : exposer vos intentions et vos références


Que faire après être devenu Game Designer

Le Game Designer va pouvoir étendre ses actions à un niveau hiérarchique plus important. Avoir des responsabilités, leader une équipe et créer un jeu vidéo dans son intégralité, c’est le métier de Game Director. Vous l’aurez compris, devenir Game Designer c’est embrasser des projets complexes et un avenir grandissant.

Le marché de l’emploi pour un Game Designer

Depuis quelques années le monde du Jeu Vidéo ne cesse de croître. Les femmes commencent à bousculer les codes de cet univers encore trop masculin et pourtant elles deviennent indispensables au bon développement des projets. Ce marché de l’emploi devient de plus en plus demandeur, mais les profils qualifiés manquent encore à l’appel, c’est pourquoi YNOV reste à la page et met à jour ses formations régulièrement pour proposer des qualifications toujours plus actuelles.

Le salaire d’un Game Designer

Le Game Designer commence sa vie professionnelle avec un salaire entre 1600 € et 2000 € mensuels. La demande est si importante que les entreprises sont prêtes à investir sur les meilleurs profils, l’idée étant de garder dans son équipe les meilleurs éléments.

En tant que mid ou sénior le salaire évolue en fonction de l’expérience, le salaire peut atteindre au minimum les 4000 € mensuels.

métier de game designer
métier de game designer

Le type d’entreprise qui recrute un Game Designer

Ce sont évidemment les studios d’animation qui sont les premiers concernés. Que ce soit en France ou à l’étranger le Game Designer n’aura pas de problème à trouver un poste avec une bonne rémunération. En revanche il existe une différence entre les salaires français et étrangers qui sont parfois multipliés par deux ou trois.

FAQ

Les diplômes sont-ils reconnus ?

Oui, les diplômes sont certifiés par le ministère du travail. Ce sont des titres de niveau 6 et 7 inscrits au RNCP. Cette certification vous assure l’employabilité et le niveau de salaires attendus par rapport au nombre d’années d’études que vous avez effectuées. Nous vous invitons à visiter les pages concernant nos anciens étudiants pour vérifier par vous-même la qualité des parcours présentés.

Le rythme alterné en 1ère et 2e année

Depuis plusieurs années, nous travaillons en demi-journées pour tous les étudiants. C’est à dire que chaque jour de cours est condensé sur une demi-journée. Cette demi-journée alterne à chaque période de vacance scolaires. Cela vous permet d’organiser votre journée pour vos activités extra-curriculaires comme un engagement associatif, un emploi à temps partiel, un perfectionnement…

Comment financer mes études ?

Pour beaucoup d’étudiants, financer ses études est une préoccupation importante. Quand la famille ne peut subvenir à cette dépense importante, il est possible de trouver des alternatives pour étudier dans un établissement supérieur privé. Plusieurs choix s’offrent à vous :

  • L’alternance
    • Dès la troisième année étudier en alternance vous permet d’obtenir un salaire et de financer vos études. Vous pourrez travailler en contrat pro ou en contrat d’apprentissage (voir question “Types de contrats”).
  • Le job étudiant
    • Si vous ne trouvez pas de contrat alterné, le rythme des études pour les années concernées (3, 4 et 5 ou 4 et 5) vous permet tout de même d’exercer un job étudiant à l’extérieur pour financer vos frais de scolarité et votre vie étudiante. 
  • Le prêt étudiant
    • En première et deuxième année, vous pourrez passer par un prêt étudiant, de nombreuses offres existent aujourd’hui auprès de l’établissement bancaire de votre choix. 
  • Les bourses
    • Les bourses ne sont pas applicables à l’enseignement supérieur privé.

Y a-t-il des cours de soutien ?

L’alternance, pour qui ?

Le contrat d’apprentissage

Quels publics ?

  • Les jeunes âgés de 16 à 29 ans révolus ;
  • Certains publics peuvent entrer en apprentissage au-delà de 29 ans révolus : les apprentis préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu, les travailleurs handicapés, les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise et les sportifs de haut niveau.

A noter : les jeunes ayant achevé le premier cycle de l’enseignement secondaire (fin de 3ème) peuvent être inscrits en apprentissage, sous statut scolaire, dans un lycée professionnel ou dans un centre de formation d’apprentis dès lors qu’ils ont atteint l’âge de 15 ans révolus

Quels employeurs ?

  • Les entreprises relevant du secteur artisanal, commercial, industriel, agricole ainsi que les employeurs du milieu associatif et des professions libérales ;
  • Les employeurs du secteur public non industriel et commercial (fonctions publiques d’État, territoriales et hospitalières, ainsi que les établissements publics administratifs).

Le contrat de professionnalisation

Quels publics ?

  • Les jeunes âgés de 16 à 25 ans ;
  • Les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus ;
  • Les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
  • Les bénéficiaires de l’allocation de parent isolé (API) dans les DOM et les collectivités de Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon ;
  • Les personnes ayant bénéficié d’un contrat aidé.

Quels employeurs ?

  • Tout employeur assujetti au financement de la formation professionnelle continue

L’État, les collectivités territoriales et leurs établissements publics administratifs ne peuvent pas conclure de contrat de professionnalisation.
Source :
https://www.alternance.emploi.gouv.fr/  au 15/06/2021

Est-ce qu’Ynov est une école accessible sur concours ?

Il n’y a pas de concours écrit à proprement parler pour rejoindre un cursus Ynov. Votre motivation, vos compétences et votre profil seront évalués lors de votre entretien individuel avec le chargé d’admission de la filière visée. Le processus d’inscription à nos cursus Ynov est entièrement gratuit.

Quels sont les différents types de contrats ?

Voici en quelques mots la différence entre contrat d’apprentissage et contrat pro, vous trouverez tous les détails sur la page officielle du service public.

Contrat d’apprentissage

  • âge : 16 à 29 ans strictement sauf dérogation (voir le site officiel)
  • durée : Lorsque le contrat est à durée limitée, sa durée est de 6 mois au minimum à 3 ans au maximum.
  • type de contrat : CDD ou CDI
  • rémunération : Entre 27 % et 100 % du Smic suivant l’âge et le niveau d’études, ou le salaire minimum conventionnel si plus favorable.

Contrat de professionnalisation

  • âge : 16 à 25 ans et + sous conditions (prime d’activité, A.S.S., A.A.H., C.U.I.)
  • durée : S’il s’agit d’un CDD, la durée minimale est comprise entre 6 et 12 mois. Elle peut être allongée dans certaines situations.
  • type de contrat : CDD ou CDI
  • rémunération : Entre 55 % et 100 % du Smic suivant l’âge et le niveau d’études, ou 85 % de la rémunération minimale prévue par la convention collective ou l’accord de branche de l’entreprise si plus favorable

Les rythmes de l’alternance ?

Dès la 3ème ou la 4ème année d’études, votre rythme sera alterné. Vous passerez 50 % du temps + les vacances scolaires à plein temps en entreprise, et le reste du temps à l’école. Le rythme en entreprise est de 3j en entreprise / 2j à l’école chaque semaine, plus les vacances scolaires en entreprise.