Image grow your business

Stratégie commerciale, recherche de nouvelles opportunités, innovation produit ou nouveau marché, le Business Development englobe un ensemble d’activités qui ont un but commun : la croissance de l’entreprise. Véritable couteau suisse, le Business Developer est un profil très recherché. On vous donne les 10 conseils majeurs pour être au top de la profession.

1. Anticiper les opportunités

La qualité première d’un Business Developer est bel et bien sa vision. Autrement dit sa capacité à anticiper les évolutions et les changements, et ensuite, d’identifier les nouvelles opportunités qui en découlent. Analyser, veiller, voir et comprendre avant la concurrence : il s’agit d’avoir un coup d’avance sur le marché.

2. Installer une vision globale

Le « Biz Dev » ne se cantonne pas uniquement à la stratégie et l’analyse. C’est un fin négociateur qui n’abandonne jamais le terrain. Même si aujourd’hui les enjeux sont majoritairement 2.0, la fidélisation clients, la prospection et la négociation restent des missions fondamentales propres au Business Development.

3. Votre expérience, un gage de réussite

Plus vous avez accumulé d’expérience, plus votre développement business a de la valeur. Après avoir tester de nombreux lancements de produits ou de positionnements sur des niches, les bons réflexes vont s’installer au fur à mesure du temps. Un bon Business Developer apprend de ses erreurs pour gérer les risques futurs tout en assumant pleinement les échecs qui peuvent en résulter.

4. Après la réflexion, l’action

Soyez opérationnels ! Certes, le Business Development trouve sa source dans la stratégie, mais il convient d’y ajouter des compétences de suivi d’actions. Par exemple, dans le cadre de l’élaboration d’un nouveau marché, il s’agit de garder l’œil bien ouvert sur les résultats des commerciaux et ajuster en fonction des différents retours. En effet, il n’est pas question de tracer, uniquement, les grandes lignes. Il faut suivre l’ensemble des opérations de bout en bout.

5. Prioriser ses missions

Tâche complexe mais essentielle pour un Business Development réussi : l’organisation. Les missions du «Biz Dev » interviennent à différents endroits et différents moments. Il convient de concilier l’ensemble des activités (ajustement stratégique, prospection, management etc.) au sein d’un planning rigoureux qui prend en compte les niveaux d’urgence de chaque mission à accomplir.

6. Le CRM, votre meilleur allié

Les logiciels CRM (Customer Relationship Management) offre la possibilité d’optimiser la gestion des clients, des ventes, des prospects ou encore des campagnes marketing. Il permet aussi de consolider les bases de données clients, d’optimiser les parcours, d’automatiser certaines tâches. En somme, c’est l’outil indispensable pour tout bon Business Developer.

7. La transversalité

En tant que « super commercial » ou commercial 2.0, le Business Developer doit aussi maitriser les univers du marketing et de la communication, mais pas seulement. Face à l’ensemble des problématiques qu’il peut rencontrer, il convient de réagir vite en sollicitant toutes les forces vives de l’entreprise dans le domaine juridique ou financier, toutes les expertises sont bonnes à prendre pour développer une activité avec brio.

8. Hard Skills / Soft Skills : le bon équilibre

Avoir une parfaite maîtrise des outils de CRM, Web ou de Branding, est assurément indispensable pour être Business Developer. Ceci étant dit, il faut tout aussi bien développer ses softs skills. A l’instar de l’empathie, le partage, la confiance ou la bienveillance avec ses équipes et l’ensemble de ses collaborateurs. Pour cela, rien de mieux que de mettre ses qualités humaines en avant.

9. La persévérance

Sur tous les fronts, le Business Developer doit être particulièrement résistant au stress, à la fatigue et surtout, toujours combatif, ne rien lâcher. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas tous les jours facile ! En effet, il n’est pas rare d’enchainer des dizaines de refus en une seule journée. En étant persévérant et méthodique, le travail finit toujours par payer.

10. Entretenir son réseau

Au cœur de l’activité commercial, le réseau d’un Business Developer est une pièce maitresse de sa réussite. Physiques ou virtuels, les liens établis avec des relations professionnelles doivent être entretenus régulièrement. Il n’est pas rare qu’un ancien collaborateur devienne un nouveau prospect, et inversement. On peut alors considérer qu’il faut « réseauter » en continu, tout en gardant dans un coin de sa tête une bonne vision des profils de chacun.

Devenez Business Developper !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. en savoir plus